Follow:
Cheveux, Revues

Mes cheveux à Rio avec COLAB

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×

colab1

Vous connaissez peut-être les shampoings secs COLAB créé par la blogueuse et Youtubeuse Ruth Crilly de A Model Recommends ? Si ce n’est pas le cas, c’est que vous venez certainement de sortir de votre période d’hibernation.

COLAB se sont donc des shampoings secs, style Batiste entre autres, que l’on pschitte dans sa crinière pour donner un coup de frais et espacer les shampoings traditionnels. Plusieurs parfums sont disponibles, attachés à des capitales du monde entier.

Je me colore de nouveau les cheveux et j’essaye de les laver moins souvent pour qu’ils ne dégorgent pas trop vite. Le shampoing sec est ton ami dans ses cas là. J’ai testé le parfum Rio, avec de la papaye, de l’ananas et du cassis. J’ajouterais même : J’ai testé la nouvelle version Extreme Volume. Je n’ai peur de rien.

Je n’ai pas testé la version originale mais je projette de le faire. J’ai les cheveux fins comme ceux d’un bébé donc je me suis dit que du volume ne pouvait pas leur faire de mal.

Il faut bien secouer la bouteille avant utilisation, je précise. Attention au dosage, il faut la main légère. Le produit est diffusé de manière très très fine. Il ne laisse aucune coloration blanche ou grise sur les cheveux. L’odeur est hyper agréable et la sensation vraiment fraîche, j’apprécie beaucoup.

On brosse les cheveux, on applique et on frotte doucement les racines du bout des doigts pour « décoller » le tout. Le volume est présent, les cheveux ont l’air propre.

Je remarque quand même quelques petits détails. Le produit s’enlève si les cheveux sont brossés de nouveau. C’est bien et en même temps pas. Si vous voulez replacer vos mèches et peigner un peu, tout redevient comme avant. Et je ne sais pas si c’est cette version seulement, mais les cheveux ont comme une « texture ». C’est purement subjectif mais je n’aime pas toujours sentir que ça accroche.

Mais pour faire tenir certaines coiffures du coup cela aide. Si vous voulez remettre le shampoing au soir ou au lendemain, un petit coup de Rio, hop une tresse ou un chignon et nickel. Bien sûr, cela ne remplace pas un shampoing mais un coup de pouce est toujours bienvenue.

Il faut bien doser, si on en met trop l’effet « cheveux propres et gonflés » laisse vite place à « Ausecours, mon âme pour une douche ».

J’aime bien ce produit et je préfère les odeurs des COLAB à ceux des Batiste. On a beau dire mais l’illusion d’avoir fait un shampoing passe aussi par l’odeur dans les cheveux et la fraîcheur procurée.

J’ai mi du temps à m’habituer à ce produit. Il faut bien avouer qu’il faut un peu d’entrainement pour utiliser au mieux ce shampoing sec volumisant. Mais je peux dire que je l’aime bien. Je veux tester d’autres parfums et la version « normale ».

Si vous avez des questions n’hésitez pas !

EDIT : Je me permets de préciser que je l’utilise seulement la veille d’un vrai shampoing (voir même le matin pour le soir). Je ne réapplique surtout pas par dessus, sinon cheveux en carton garanti. Et je le déconseille pour les cuirs chevelus sensibles.

COLAB Shampoing sec, à partir de 2,82 € *

*Lien affilié
sponsornot opinion

Share on
Previous Post Next Post

2 Comments

  • Reply bonniegarner

    Coucou!
    J’avais testé la version normale et la version Extreme Volume et j’avais même fait un post sur mon blog (http://bonnie-garner.com/2015/05/09/shampoing-sec-poudre-et-spray-texturisants-le-guide/)

    Pour moi, la version normale est carrément plus facile à utiliser!
    Elle se voit moins (elle est transparente) et surtout, on la sent moins au niveau du crâne.
    Je suis sûre que quand tu la testeras, tu la trouveras plus simple à utiliser! 😉

    juin 18, 2015 at 11:51
    • Reply pladies

      Ah je suis impatiente de constater la différence entre les deux alors ! Merci pour ton commentaire

      juin 18, 2015 at 2:04

    Laisser un petit mot

    0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×
    %d blogueurs aiment cette page :