Follow:
Beauté

Tout savoir sur : les huiles visage

0 Flares 0 Flares ×

Je voulais faire un article dédié aux huiles visages depuis tellement longtemps. Le sujet est tellement intéressant et avec plein d’a-priori.

Aujourd’hui, je ne peux plus vivre sans huile de soin. J’en ai toujours 3 ou 4 dans ma salle de bain. Vous allez me dire que c’est normal puisque j’ai la peau sèche. En réalité, tout le monde devrait avoir au moins une huile dans sa routine, si vous voulez mon avis ! Et je vais vous expliquez en détails pourquoi dans cet article.

Comprendre sa peau

Les glandes sébacées produisent naturellement une huile appelée sébum. Je pense que vous en avez déjà entendu parler, peut-être est-ce votre cauchemar d’ailleurs, si vous avez la peau grasse. Mais savez-vous à quoi sert le sébum ? Il protège naturellement la peau en créant une barrière contre l’environnement extérieur. Ce système de défense est absolument indispensable, il empêche l’eau de sortir et les bactéries de rentrer.

Le sébum est en fait un mélange d’acides gras, de cholestérol, d’esters de cire, de triglycérides, de diglycérides et de squalane. Il y a aussi beaucoup de vitamine E, un antioxydant qui prévient le vieillissement, et même le cancer.

Bien sûr, il y a des personnes qui manquent de sébum et d’autres qui en produisent trop :

Dans le cas des peaux sèches, le manque de barrière « huileuse », laisse échapper l’eau que la peau contient naturellement. Du coup, cette évaporation créée de la déshydratation. On dit souvent que la peau sèche manque d’huile et non pas d’eau, mais inévitablement, elle manquera des deux…

Les peaux grasses ont un trop-plein de sébum, pouvant bloquer l’évacuation des cellules mortes. Ce bouchon au niveau des poils, créé un milieu favorable aux bactéries pour se développer. Du coup, une inflammation apparaît et il y a des boutons. Attention, ce n’est pas la seule cause possible de boutons !

Il faut savoir aussi que passé 30 ans, la peau baisse sa production de sébum et les rides deviennent plus visibles.

huiles3

Pourquoi faire ?

Les huiles sont lipophiles, ce qui signifie qu’elles aiment le gras et les autres huiles. Elles sont capables de passer la barrière lipidique de la peau plus vite que n’importe quel autre ingrédient. Elles empêchent l’eau de s’évacuer et permettent une pénétration rapide des autres ingrédients qui l’accompagnent. C’est vrai pour les mélanges d’huiles, mais aussi pour la crème que vous mettrez juste après.

En appliquant une huile juste avant une crème hydratante anti-âge, ces molécules vont agir comme des petits chevaux de Troyes et emmener avec elles les actifs tels que le Rétinol, l’acide glycolique, la vitamine C. Tout cela, sans irriter la peau.

Un produit hydratant classique contient un peu d’huile, mais jamais assez pour vraiment faire une différence visible sur la perte d’eau.

Il faut du temps pour que votre peau accepte les huiles, même pour celles qui sont déshydratées. C’est comme le désert ou une terre qui a été asséchée pendant tout un été. Si vous arrosez votre jardin, même pendant 10 minutes ou plus, vous n’allez pas voir de changement sur l’apparence crevassée de la terre sous vos pieds. La peau a besoin d’être hydratée et a besoin d’une fine couche d’huile. Quand elle aura pris l’habitude de tout ça, les résultats seront visibles et surtout elle freinera sa sur-production de sébum, dans le cas des peaux grasses, pour se protéger. Il faut environ 1 mois minimum pour voir de nettes améliorations.

Les peaux grasses paraissent huileuses en surface, parce que les glandes sébacées surexcitées produisent beaucoup de sérum. Il y a plusieurs raisons à cela… Souvent, elles sont trop nettoyées et crissent après la phase de nettoyage. Du coup, on met vite par-dessus tout ça, une lotion hydratante légère et matifiante. Sauf que d’une part, la peau produira encore plus d’huile pour se protéger et d’autre part, le peu d’hydratation ne donnera qu’une sensation temporaire de confort. Sous le masque gras, les peaux grasses ont souvent des micro-cassures (encore une fois, imaginez le désert). Ces crevasses sont des portes ouvertes aux bactéries. Se tartiner de crème alors que la peau a des micro lésions ne fait qu’aider les bactéries à pénétrer dans la peau et à les coincer là. L’effet est similaire pour les peaux sèches d’ailleurs, la différence est qu’elles vont peler.

huiles4

Le choix des huiles

Les meilleurs mélanges sont créés avec des huiles pures. Je vois souvent revenir la question de la différence entre des mélanges d’huiles chers et pas chers : très souvent des ajouts synthétiques font baisser les prix. Forcément, ajouts de substances synthétiques signifient diminution des effets bénéfiques apportés.

Il faut également choisir des huiles pressées à froid. La chaleur réduit les vitamines et les propriétés des huiles. Le pressage à froid permet de garder toute les bonnes choses qu’elles contiennent.

Comme pour choisir sa crème hydratante ou sa crème de nuit, il faut tenir compte de votre type de peau et du souci que vous souhaitez traiter pour choisir vos huiles.

Vous pouvez opter pour des mélanges contenants du pépin de raisin, du jojoba, de l’argan, de la noix de coco, de l’amande, etc. Elles sont toutes bénéfiques. La seule grosse différence, c’est leurs textures et leurs poids. Plus l’huile contiendra du gras saturé plus elle sera « lourde » et plus elle sera destinée aux peaux sèches. Ainsi, l’huile de pépin de raisin est plus « légère » que l’huile de noix de coco. Elle peut être utilisée par les peaux grasses, car elle s’absorbe plus vite.

De manière plus large, vous pouvez commencer par :

  • Si vous avez la peau sèche/déshydratée – Jojoba, noix de coco, amande, avocat, tournesol, noix de macadamia, onagre.
  • Si vous avez la peau mixte/grasse – Jojoba, marula, argan, avocat, argousier, pépin de raisin, églantier.

huiles6

Les utiliser

Pour les peaux très sèches, il est possible de mélanger une goutte d’huile dans son nettoyant pour ne pas se retrouver dessécher. Je lis partout que certaines peaux ne supportent pas l’eau, c’est surtout qu’elles sont mal nettoyées. Comme expliqué plus haut dans l’article, il faut éviter les micro-cassures. A moins d’une allergie avérée à l’eau, vous ne risquez rien à vous laver le visage. Il faut se laver, tapoter vite sa peau avec une serviette, parce que l’eau en surface attire l’eau qui était à l’intérieur, s’hydrater avec un spray tout de suite, poser son sérum et/ou son huile.

Vous pouvez utiliser une huile pour traiter votre peau. Il y en a énormément de sortes aujourd’hui, anti-âge, anti-oxydant, etc. Il y en a pour tout le monde.

Il n’y a pas de bonnes manières d’appliquer une huile, vous lirez un peu tout et n’importe quoi. Vous pouvez l’appliquer après votre sérum et avant votre crème, après votre crème, mélangée à votre crème ou même sans rien mettre derrière. A choisir, il vaut mieux les utiliser le soir.

J’espère que cet article vous a plu, qu’il vous a appris quelque chose, que cela poussera votre curiosité et que vous intégrerez des huiles dans votre routine de soin. N’ayez pas peur, vous deviendrez accro !

Je pense n’avoir rien oublié dans mon article, n’hésitez pas si vous avez des questions.

Share on
Previous Post Next Post

6 Comments

  • Reply Aurely27_Beauty

    Coucou!
    Ton article est super intéressant, merci beaucoup!
    Je suis une adepte des huiles depuis un moment déjà. J’avais commencé par l’huile d’abricot pour le démaquillage. Maintenant j’utilise l’huile de nigelle ou l’huile de noisette le soir 🙂
    J’en utilise également pas mal pour la peau et les cheveux 🙂
    Bisous

    juillet 6, 2016 at 9:39
    • Reply pladies

      Merci beaucoup ! Je suis super contente que mon article pavé t’ait plu. Quand on commence les huiles, on ne s’arrête plus 😉 Je n’en utilise pas beaucoup pour les cheveux par contre. Enfin, avant beaucoup, moins maintenant… Il faudrait que je reprenne ^^ Bisous

      juillet 6, 2016 at 9:43
  • Reply Le Boudoir de Lucile

    Coucou !
    Vraiment très intéressant ton article ! Je suis sûre qu’il va en aider un grand nombre, tu as su bien expliquer leur fonction et leur utilisation.
    Cela fait quelques temps que j’utilise des huiles pour beaucoup de choses et j’ai souvent ces questions qui reviennent de la part de mes copines. Je leur montrerais 😉
    A bientôt !

    juillet 6, 2016 at 12:31
    • Reply pladies

      Coucou ! Merci beaucoup pour ton commentaire ! Je suis contente que cet article soit utile ! 😀 Gros bisous et à bientôt xxx

      juillet 6, 2016 at 1:07
  • Reply fortybeauty

    Maintenant, c’est à l’huile végétale que je me démaquille pour le double démaquillage : je n’utilise plus les huiles synthétiques du commerce, car les HV sont plus efficaces, moins chères, et protègent mieux.
    Et j’adore rajouter systématiquement de l’huile de ricin sur mes soins du soir.
    Nous sommes raccord 😉

    juillet 10, 2016 at 9:28
    • Reply pladies

      Oui, j’aime beaucoup me démaquiller à l’huile aussi. Mais je parlais surtout de l’huile en « traitement » que comme « démaquillant » dans cet article. Oui on est raccord ^^ xoxo

      juillet 10, 2016 at 9:44

    Laisser un petit mot

    0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 Pin It Share 0 0 Flares ×
    %d blogueurs aiment cette page :